Bandeau
Communauté catholique des Alpes de Haute Provence
Slogan du site

digne.eveche@wanadoo.fr

Action de grâces au Sacré-Cœur de Digne, 11 juin 2013 : Monseigneur Loizeau
Article mis en ligne le 12 juin 2013
dernière modification le 2 juillet 2013
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Action de grâces
Au Sacré-Cœur de Digne, 11 juin 2013,

C’est jour de fête et de fêtes multiples, pour la communauté du Sacré-Cœur de Digne et notre diocèse. C’est jour d’action de grâces multiples accordées à notre institution catholique d’enseignement par la présence et l’action des Sœurs Ursulines, de la Directrice de l’établissement et de l’animatrice pastorale qui, les unes et les autres, nous quittent en ces jours.

J’ai joie à saluer pour cette cérémonie la présence de la Sœur Provinciale des Ursulines et du responsable de la tutelle méricienne, la présence du Directeur de l’Enseignement catholique de notre inter-diocèse, la présence de la Sœur Provinciale des religieuses de Notre-Dame de la Salette. Je remercie de leur présence la municipalité de Digne et de l’Académie ainsi que les amis de l’établissement. Je suis heureux de la présence des conseils de la communauté éducative ainsi que des parents et surtout de élèves qui fréquentent l’établissement. Mon engagement dans cette célébration veut témoigner de l’implication de notre diocèse catholique de Digne en sa totalité pour que l’enseignement catholique privé ait sa place dans notre société.
Je voudrais commencer par remercier Sœur Gilliette pour l’accomplissement de sa mission d’animatrice en pastorale depuis six années. Avec elle, je remercie les Sœurs de Notre-Dame de La Salette pour leur présence dans l’action pastorale de la paroisse de Digne.
J’exprime mon remerciement appuyé à Madame Muriel Lecouturier pour son action de directrice de l’établissement pendant deux années, certes difficile à plusieurs points de vue, mais engagée et efficace en ce qui concerne l’animation éducative et pastorale, sa gestion de rigueur, son souci permanent de l’avenir de la maison et de l’épanouissement et de la réussite des élèves.
Enfin, je tiens à dire la profonde reconnaissance du diocèse de Digne aux Sœurs Ursulines qui, de 1642 à 1792 puis de 1823 à 1905 et depuis 1919 ont rayonné l’esprit religieux dans notre chef-lieu malgré les aléas de l’histoire de France. Notre reconnaissance s’adresse spécialement à vous, Sœur Jeanne-Marie et Sœur Marie-Noëlle, qui venez de prendre votre retraite, à cœur défendant puisque ne pouvant être remplacées comme Ursulines. L’une, Sœur Jeanne-Marie Fontanet était arrivée en 1998 et assuma la tutelle de l’établissement. L’autre, Sœur Marie-Noëlle Jouve, après avoir été elle-même élève de Sacré-Cœur est revenue au Sacré-Cœur après son noviciat ; elle assura depuis 1948 des cours de français et la catéchèse à des générations d’enfants et de jeunes.
Elles nous ont donné avec générosité et intelligence et leur ténacité le témoignage d’éducatrices et de consacrées.
Avec celles que nous honorons en ce jour, nous rendons grâces à Dieu pour les grâces reçues par leurs activités, par l’intercession de Sainte Angèle Mérici, fondatrice et inspiratrice des Ursulines et celle de Saint Barnabé, l’apôtre des débuts de l’Eglise en terre païenne que l’Eglise fête aujourd’hui.
Monseigneur Loizeau



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

-2018 © Communauté catholique des Alpes de Haute Provence - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.32